Les parcs à huîtres

La seconde découverte de la visite : les parcs à huîtres…

 

 

     L’huître de Normandie est élevée en pleine mer. Sur le littoral, elle se développe dans des poches arrimées sur des tables métalliques et bercées par la houle. Trois à quatre années sont nécessaires pour obtenir une huître de qualité.

 

     L’élevage en pleine mer confère aux huîtres Normandes leur parfum iodé caractéristique et leur goût corsé. Comme pour les vins, on peut parler de terroir.

   

 

    On dénombre trois grandes étapes dans l'élevage : le captage, la culture en poche et l’affinage.

 

    

Les parcs à huître sont exposés aux vents du large et aux puissants courants des marées, c’est le domaine de l’huître dite de « pleine mer ».

    La richesse nutritive des eaux côtières permet aux huîtres de croître rapidement : elles doublent de volume la première année.

   L’élevage se poursuit : les poches sont régulièrement vidées et les huîtres calibrées. Ensuite au bout de quatre ans d’élevage en poche, l’huître atteint sa taille de commercialisation.

     

 

    Les huîtres sont alors calibrées. Selon leur calibre, on leur attribue alors un numéro allant de 0 à 6. La numéro 0 étant la plus grosse.

 

 

Le Saviez-vous ?

 

 

Le marnage est la différence de niveau entre la basse et la haute mer, en Normandie cette différence peut atteindre 14 mètres !