La moule de Bouchot

Un superbe attelage de chevaux de trait vous emmène en direction des moulières. Les moules de Normandie sont élevées sur des pieux de bois exotique appelé Bouchot, cette technique d’élevage donne son nom aux moules

 

     … donc qu’on se le dise, la moule de Bouchot n’est absolument pas élevée dans la commune de « Bouchot » qui n’existe pas au demeurant. Les Bouchots désignent tout simplement les pieux sur lesquels les moules se fixent et se développent.

 

     Les Moules de Bouchot cultivées sur des pieux plantés en mer sont d’une qualité incomparable, on les reconnaît à la couleur jaune-orange de leur chair et à leur goût unique.

 

    Cette technique d’élevage est simple : le captage des naissains (bébés moules) se fait en mer sur des cordes en fibre de coco, les principales zones de captage sont situées à Noirmoutier et en Charente Maritime. Ces cordes rapportées en Normandie au cours du mois de avril sont fixées horizontalement sur des portiques de bois afin que le naissain s’y développe jusqu'à la fin de l'été. Au mois de septembre, les cordes sont enroulées en spirale sur les pieux. A la base de chaque pieu est fixé une "jupe" appelée Tahitienne qui empêche les crabes et autres prédateurs de s'attaquer aux moules.

 

     

 

     Tout au long de l'hiver et du printemps, les moules vont se développer et recouvrir les bouchots. Après une croissance d’au moins un an et demi les moules pourront enfin être commercialisées.

 

 

Le Saviez-vous ?

 

 

La légende raconte que l’irlandais Patrice Walton serait à l’origine du bouchot. Ayant fait naufrage en 1235 dans la baie d’Aiguillon (à cheval sur la Vendée et la Charente-Maritime), il décida de ne plus en repartir. Choisissant de se nourrir d’oiseaux de mer, il tendit alors entre de hauts piquets des filets. Il constata vite que ces piquets se recouvraient de moules. Il les multiplia alors tout en les rapprochant entre eux et les reliant par clayonnage. Dans son "irlandais" de l’époque, il aurait nommé cette structure « bout choat ».

 

 

 

 

Le Saviez-vous ?

 

Les éleveurs de moules sont des mytiliculteurs, ils constituent avec les éleveurs d'huîtres (ostréiculteurs) l'essentiel des conchyliculteurs (éleveurs de coquillages marins).